réduire l’ hypertension grâce aux feuilles d’ oliviers …

Olive_leaf_extract_60_Kapseln1065_4

Noms communs : feuille d’olivier, extrait de feuille d’olivier.
Nom botanique :
Olea europaea folium, famille des oléacées.
Nom anglais :
olive leaf.

Partie utilisée : feuilles.
Habitat et origine :
arbre à feuilles persistantes originaire du bassin méditerranéen, cultivé sous les climats chauds.

Posologie de la feuille d’olivier

     Hypertension légère à modérée

Historique de la feuille d’olivier

On cultive l’olivier depuis au moins 3 500 ans avant notre ère, pour ses fruits et pour l’huile qu’on en tire. Le nom scientifique de l’arbre, Olea, vient d’un mot qui signifiait « huile » chez les Grecs de l’Antiquité. À cette époque, on employait les feuilles pour désinfecter les blessures cutanées. Les Anciens leur attribuaient des vertus antiseptiques et la propriété de combattre toutes sortes d’infections. Au XIXe siècle, on s’en servait pour combattre le paludisme (malaria).

Ces usages sont tombés en désuétude pendant un certain temps en raison de l’omniprésence des antibiotiques. Cependant, depuis quelques années, des extraits de feuille d’olivier sont apparus sur le marché. Certains fabricants en vantent les vertus pour le système immunitaire et contre les infections virales, bactériennes, fongiques et à levure. Aucune étude sur des humains n’est venue appuyer ces allégations pour l’instant.

En Europe, les herboristes recommandent la feuille d’olivier pour améliorer la circulation sanguine, ainsi que pour prévenir et traiter l’hypertension et l’artériosclérose. La feuille d’olivier est souvent combinée à d’autres plantes aux propriétés complémentaires.

Contre-indications

  • Aucune connue.

Effets indésirables

  • Troubles gastriques occasionnels13.

Avec des plantes ou des suppléments

  • Le léger effet hypotenseur de la feuille d’olivier pourrait s’ajouter à celui d’autres plantes ou suppléments (huiles de poisson, co-enzyme Q10, ail, par exemple).
  • Le léger effet hypoglycémiant de la feuille d’olivier pourrait s’ajouter à celui d’autres plantes (psyllium, gymnéma, ginseng  et momordique, par exemple).

Avec des médicaments

  • Théoriquement, la feuille d’olivier pourrait augmenter l’effet des médicaments hypotenseurs et hypoglycémiants.

Nous retournons aux racines de la médecine par les plantes :)